Un hommage au berceau du voyage moderne

Un hommage au berceau du voyage moderne

NOUS AVONS ÉTÉ PATIENTS LA PLUPART DU DISQUE. Mais quelque part vers la 6ème heure à travers la Caroline du Nord, après avoir chuté des hauts plateaux au Piémont jusqu'à la plaine côtière, passé les champs hivernaux humides de chaume de coton, passé les étendues interminables de pinèdes, les enfants devenaient agités. Personne ne pouvait attendre pour atteindre les Outer Banks.

Nous nous préparions pour ce voyage. J'ai regardé des livres sur les frères Wright, qui étaient devenus des personnages au chapeau drôle dans les histoires de mes enfants de la maternelle. Je me demandais à quel âge Orville et Wilbur auraient perçu cette route lors de leur premier voyage au départ de Dayton en 1900. Quels niveaux d’anticipation ont-ils dû avoir au cours de ces quelques dizaines de kilomètres?

La chaîne d'îles-barrières connues sous le nom de Outer Banks - ou OBX comme il est généralement abrégé - fait saillie au large de la côte de la Caroline du Nord, avec le détroit d'Albemarle qui l'éloigne de toutes les grandes villes (le plus proche est Norfolk, Virgina, à environ une heure et demie. une façon). C'était l'une des raisons pour lesquelles les frères Wright l'ont initialement choisi comme site de leurs expériences de vol. Au-delà des vents et des dunes douces, c'était une zone hors des yeux du public.

Cette distance fait d'OBX une sorte de mini-pèlerinage pour de nombreux voyageurs, en particulier les surfeurs et pêcheurs de la côte Est. Pour nous, et pour différentes raisons, les Outer Banks sont aussi bonnes qu'elles peuvent l'être dans notre partie du monde. D'une part, alors que la majeure partie de l'Atlantique est caractérisée par un plateau continental peu profond qui diminue la puissance des vagues, la géographie de l'OBX et sa forte baisse permettent aux houles de se briser plus fort, comme dans le Pacifique. Kelly Slater a déclaré à propos du rôle d'Hatteras (le point le plus à l'est d'OBX) dans son développement du surf: "Hatteras était mon pipeline, ma Mecque."

Mais la position d'OBX dans l'Atlantique est également une zone de convergence de deux grands courants océaniques - le Labrador qui coule au sud de l'Arctique et le Gulf Stream chaud qui coule vers le nord - qui se traduit par une incroyable biodiversité de la vie marine et certaines des meilleures pêches de l'Atlantique. .

Je me demandais à quel âge Orville et Wilbur auraient perçu cette route lors de leur premier voyage au départ de Dayton en 1900. Quel niveau d’anticipation ont-ils dû avoir au cours de ces dernières dizaines de kilomètres?

Juste au moment où il semblait que nous ne pouvions plus conduire, nous étions sur le pont traversant la rivière Alligator, et dans un genre de terrain que je n'avais jamais vu auparavant. Cela ressemblait à des tourbières en Floride, mais avec une végétation différente. C'étaient pocosines, marécages des hautes terres pleins de tupelo, de pins d'étang et de piège à mouches vénus. J'ai été en partie tenté de devenir l'une des entrées sablonneuses de la rivière Alligator. J'ai continué à traverser un autre long pont menant à l'île de Roanoke, site de la colonie anglaise de Sir Walter Raleigh en 1587 - plus tard connue sous le nom de colonie «perdue». J'ai essayé d'expliquer ce morceau d'histoire quelque peu mystérieux à ma femme (originaire d'Argentine) et à mes enfants. «Où sont allés les colons?

Je me suis rangé du côté des historiens qui croient que ces colons se sont finalement intégrés aux descendants des Indiens Roanoke locaux, qui avaient été amis avec les Anglais (et les ont probablement aidés à survivre) lors de leur première rencontre dans le Nouveau Monde.

Le dernier pont nous a emmenés à travers Roanoke Sound et sur les Outer Banks proprement dites. Il y avait une lumière étrange au début de l'après-midi alors que les épais bancs de nuages ​​qui étaient au-dessus toute la journée poussaient maintenant vers la mer. Après une matinée de février un peu sombre, des dunes géantes de Jockey’s Ridge aux bâtiments de basse campagne de Nags Head et Kill Devil Hills, tout semblait briller chaleureusement. En passant devant plusieurs magasins de cerfs-volants, dont les bannières et les manches à vent battaient fortement vers la mer, je suis devenu super enthousiasmé par la perspective du vent en mer et peut-être de bonnes conditions de vagues.

Au cours des quatre jours suivants, nous avons exploré diverses poches des Outer Banks, du nord près de la frontière de la Virginie sur une route de plage 4 × 4 après Corolla, jusqu'au sud le long du National Seashore jusqu'au cap Hatteras. J'ai trouvé de nombreuses parties du voyage étrangement émouvantes. Depuis le premier contact des Anglais avec les Amérindiens ici, jusqu'aux longues étendues de côte ouverte où Barbe Noire et tant d'autres pirates (y compris des pirates de l'intérieur qui ont tendu une embuscade aux navires pataugeant) ont pillé et finalement péri, il semble y avoir tant de juxtapositions de l'histoire. - en particulier l'histoire du voyage - dans ce bord brut de la côte américaine.

Peut-être plus que tout, en tant que voyageurs, nous avons tous tendance à tenir pour acquis que chaque fois que nous montons dans un avion, les principes mêmes du vol, le système de contrôle utilisé par les pilotes aujourd'hui, remontent aux frères Wright. Ils l'ont compris. Tout le concept d'adaptation aux conditions de vent changeantes par «gauchissement des ailes» remonte à leurs étés en testant des planeurs, puis, enfin, des avions, à Kill Devil Hills. Cela ressemble à un terrain sacré là-bas, rendu plus puissant par le fait que ce n’est pas un musée fermé mais les mêmes grands champs ouverts où ils ont campé et volé. Vous pouvez marcher aux mêmes endroits et ressentir ces mêmes vents.

Voici quelques-uns de nos points forts:

Mémorial national des frères Wright, Kill Devil Hills

L'ensemble d'images vous donne une idée de l'ampleur de ce lieu. Le marqueur en pierre dans l'image du milieu montre le point de lancement (y compris une réplique du rail utilisé par les frères Wright pour lancer leur avion). Les balises plus petites disposées à différentes distances indiquent les points d'atterrissage des quatre premiers vols le 17 décembre 1903. Le quatrième vol était de 852 pieds, avec le «flyer» en l'air pendant 59 secondes.

C'était la quatrième année que les frères Wright venaient sur les Outer Banks (une réplique de leur bâtiment de camp et de leur hangar se trouve dans le plan du bas). Les trois premières années, ils ont effectué des milliers de vols d'essai dans différents modèles de planeurs - à la fois habités et utilisant les planeurs comme cerfs-volants - développant lentement le concept qu'ils ont appelé «gauchissement des ailes», s'adaptant aux conditions de vent changeantes et tournant / pilotant activement l'engin.

Une semaine avant notre arrivée, il y avait un grand événement de neige dans le sud des États-Unis; plus de 6 pouces sont tombés à Kill Devil Hills, et les habitants sont venus au monument pour faire de la luge / snowboard.

Jetée de Jennette, Nags Head

«J'aimerais pouvoir créer un modèle informatique de ce que j'ai vu chaque matin en montant la rampe.» C'est ainsi que Chris Crockett (photo de gauche) décrit comment il voit l'eau - et les courants, les marées, le vent, le temps et même les compositions de sable en constante évolution le long de la plage - qui sont tous interdépendants et aident à comprendre où et comment pêcher. Né à Emerald Isle, il a passé toute sa vie en tant que waterman sur les rives de la Caroline du Nord. Lors de la tournée de surf pro en tant que grom, et apprenant la construction de bateaux et la pêche «des anciens», il est maintenant un éducateur de plein air qui a enseigné à des milliers de jeunes de Caroline du Nord qui viennent chaque année à Jennette’s Pier. Une installation gérée par l'État, Jennette est à la fois un centre de recherche sur l'océan en activité et un établissement d'enseignement offrant des programmes de biologie des poissons, d'énergie alternative (Jennette's Pier est elle-même alimentée par le vent et le solaire), l'exploration des plages, le ruissellement de l'eau, le plancton et l'évidence de Crockett. préféré, la pêche.

Les poissons n’étant pas mordus ce matin-là, il a donné à Layla (6) et Micael (3) une leçon pour débutants sur l’identification des espèces locales communes (tambour, spot) et la pratique du lancer.

«Si les gens m'écoutaient simplement», a-t-il dit, «et que tout le monde prenait une pause de la pêche au filet et de la pêche dans les eaux intérieures pendant un an, ce serait la meilleure pêche au monde.

Corolla, Caroline du Nord

L'île de Corolla, en Caroline du Nord, n'est accessible qu'en 4 × 4. Si vous passez suffisamment de temps à conduire le long de la plage et des différentes maisons de plage disséminées sur l’île, vous verrez éventuellement des chevaux sauvages. Soi-disant, c'est le seul endroit en Amérique du Nord avec ce cheval particulier, qui n'a pas de sang domestique, mais qui descend tous des mêmes familles de pur-sang de Mustangs coloniaux espagnols qui sont sur l'île depuis 575 ans. Les chevaux n'ont pas peur des humains et se promènent simplement sur l'île en train de paître et de s'abriter où et comme ils le souhaitent.

Surfer sur OBX

Il n’y avait pas assez de houle pendant que nous étions là-bas pour vraiment faire du shortboard, mais j’ai fait des promenades amusantes en kayak. La température de l'eau était glaciale de 39 degrés, ce qui signifie de courtes sessions, des pauses vides. C’est juste vous et les dauphins.

Notez les traces de pneus. Les détenteurs d'un laissez-passer ORV peuvent rouler le long de différentes plages des Outer Banks. Au début, cela m’a dérangé: je n’ai pas l’habitude de voir des véhicules quand je suis sur la plage. Mais plus tard, j'ai réalisé à quel point cela est bon pour les locaux (et le potentiel d'exploration épique si vous avez le bon véhicule). Il existe une énorme communauté de pêcheurs à la ligne et de surfeurs qui peuvent choisir exactement où ils veulent surfer ou pêcher, et pouvoir conduire sur la plage leur donne un accès de niveau supérieur.

Quelques autres choses sur les Outer Banks: (1) Soyez prudent là-bas. Le dénivelé abrupt est bien différent de celui de la plupart des autres plages de l'Atlantique, et il serait facile de se laisser emporter dans l'eau plus profondément que vous ne pourriez vous tenir debout par le rivage. (2) Les conditions de surf dans OBX ne sont pas une blague; il peut fonctionner avec des conditions de vagues aussi parfaites que vous pouvez l'imaginer. Regardez cette photo de Outer Banks Pro de l'année dernière à Jennette’s Pier pour référence. Image via WRV:

Jockey’s Ridge

Le parc d’État de Jockey’s Ridge contient les plus grandes dunes de sable de l’Atlantique et s’étend vers l’est jusqu’à Roanoke Sound, ce qui vous permet d’explorer des dunes aux marées. La matinée que nous avons visitée était claire et douce, parfaite pour faire voler des cerfs-volants et, comme nous l'avons vu, pour apprendre à piloter un parapente (plusieurs pourvoyeurs locaux utilisent Jockey's Ridge comme terrain d'entraînement pour les cours de deltaplane.) dunes, vous obtenez une vue douce à la fois sur l'Atlantique et dans le son. Nous aurions pu facilement explorer ici toute la journée.

Cape Hatteras National Seashore

Hatteras est l'un des 10 seuls littoraux nationaux protégés par le gouvernement fédéral aux États-Unis. Il a la sensation de conduire dans un parc national, avec des zones d'utilisation diurne / pique-nique et des salles de bains le long du chemin et quatre terrains de camping, chacun offrant une configuration épique pour de longues excursions de surf / pêche / kayak. Les terrains de camping sont malheureusement fermés en hiver, mais le camping privé Frisco Woods est ouvert toute l'année.

Nous avons vu une tonne d'animaux sauvages sur Hatteras, y compris ces cerfs qui sont sortis au crépuscule. Les dauphins se nourrissaient toute la journée juste à côté du rivage. Il faisait assez froid et soufflé par le vent, donnant une sorte de sensation noueuse, ce qui ne rend pas difficile d'imaginer cette région comme le «Cimetière de l'Atlantique» - un nom donné après les centaines et peut-être des milliers d'épaves au Diamond Shoals, un douze- un banc de sable d'un mile de long au large de cette partie de la côte où les navires en direction du sud sont entraînés par le courant.

Plus que tout dans le fait d'être ici, cela se résumait à un sentiment de solitude et de pouvoir se regrouper en famille. Je me suis senti chanceux de voir cet endroit pour la première fois en hiver, alors que la population n'est que de 7000 habitants à Kill Devil Hills (elle passe à 40000 en été) et que les conversations en file d'attente dans les épiceries et les stations-service étaient toujours lentes. et centré sur les lieux de pêche et les prévisions de houle. En sortant, j'ai repensé à Wilbur et Orville, m'interrogeant sur la renommée internationale et la trajectoire folle de leur vie après leur invention. Je me suis demandé à quel point ils pensaient à ces dunes et à ces vents, l'endroit où - hors de vue du reste du monde - ils ont finalement décollé.


Note de l’éditeur: Hébergement fourni par nos amis du Bureau des visiteurs de Outer Banks.


Voir la vidéo: A SheEO Learning Lab: Is Your Business Idea Future-Proof?