Comment faire chier un Canadien-Jamaïcain

Comment faire chier un Canadien-Jamaïcain

J'ai passé la majeure partie de ma vie avec ma famille jamaïcaine et une bonne partie (d'accord, toutes) de mes années de formation à pratiquer l'art de les faire chier. Je me considère un peu comme un expert dans la colère d’un Jamaïcain, mais je ne suis pas jamaïcain. Je suis Canado-jamaïcain, ce qui entraîne différents scénarios qui mènent à l’énervement.

Demandez où nous sommes vraiment de.

Je me souviens avoir lu ceci dans mon manuel d'éducation civique de dixième année: Le Canada est une «mosaïque culturelle» - les Canadiens conservent leur identité ethnique unique tout en contribuant à la nation dans son ensemble.

Nous en sommes très fiers aussi, ne serait-ce que parce qu’elle contraste avec la culture assimilationniste américaine du «melting-pot». Pour cette raison, les gens pensent qu'il est normal d'ouvrir une conversation ainsi:

    "D'où êtes-vous?"

    "Canada."

Si vous voulez avoir encore plus de réaction, mettez un regard confus sur votre visage et lancez un «vraiment» pour faire bonne mesure.

    «Non, où es-tu vraiment de?"

    «Toronto».

    «Ouais, mais où sont nés tes parents?»

    "Jamaïque."

Pour vraiment nous faire avancer, suivez-le avec ceci:

«Vous êtes jamaïcain? Génial - j'adore Bob Marley! »

Vous et à peu près le monde entier. Sérieusement. Nous apprécions aussi la musique de Bob Marley, mais nous avons grandi au Canada. Nous avons aimé Nelly Furtado et Céline Dion tout autant que le prochain.

D'une certaine manière, nous sommes simplement heureux que vous n'ayez pas dit Sean Paul ou quelqu'un d'embarrassant comme ça, mais si vous voulez vraiment une tape dans le dos, dites que vous aimez Beres Hammond ou Tarrus Riley. Ensuite, nous pouvons parler - tant que vous ne demandez pas ceci:

«Savez-vous comment parler« jamaïcain »?»

Vous voulez dire l'anglais? Parce que c’est la langue officielle du pays. Nos parents parlent anglais, nos grands-parents parlent anglais, etc., mais avec un accent. Maintenant, si vous faites référence à Jamaican Patois, ce que nous pensons être, la réponse sera toujours «non» si nous pensons que vous allez essayer de nous faire dire quelque chose. Une fois que nous le faisons, cela se traduit par des rires ou des cris de joie sur la façon dont c'est cool.

Pour ceux d'origine jamaïcaine qui ne vivaient pas du tout en Jamaïque, nous n'avons pas toujours l'attachement le plus positif avec le Patois - nous ne l'entendons généralement grandir que lorsque nous avons des problèmes avec nos parents. Si nous avons eu la chance d'avoir d'autres camarades de classe jamaïcains, nous l'avons peut-être utilisé pour nous moquer de vous pour avoir posé une question aussi ennuyeuse.

Citation Cool Runnings à nous.

«Sanka, tu es mort? Le nombre de fois où nous avons entendu cette ligne massacrée est suffisant pour faire bouillir notre sang. La ligne d'origine a été abattue en premier lieu. Cool Runnings était en fait basé sur une grande histoire qui aurait pu être une étude intéressante sur le racisme dans le sport et battre toutes les chances. Au lieu de cela, c'est devenu une punchline.

La plupart des acteurs jouant des Jamaïcains dans le film n'étaient pas jamaïcains, leurs accents étaient terribles et cela jouait des stéréotypes sur les Jamaïcains. Le fait que vous le citiez ne fait que perpétuer cette caricaturisation des Jamaïcains dans le film, alors réfléchissez une seconde avant de le faire après avoir dit à quel point vous l'aimez.

Cela s'applique également à dire "Pas de problème, lun." Nous vous souhaiterons une douleur atroce.

Supposons que tous les hommes de notre famille ont des dreadlocks et sont des rastafariens.

Seuls 3% des Jamaïcains pratiquent le rastafari. D'après ce que je sais sur les rastafari (Remarque: n'ajoutez pas le -isme - cela fait partie de la «culture babylonienne» qu'ils critiquent), ils ne pratiquent pas dans les églises traditionnelles et la Jamaïque a en fait le plus d'églises par mile carré en le monde. La plupart des Jamaïcains sont chrétiens, et cela vaut également pour nos familles.

Insistez sur le fait que le vin est une boisson.

Le rhum et la bande rouge sont des boissons. Le vin est une danse. Peut-être que vous voulez l'appeler «twerking» et évoquer Miley Cyrus, mais les Jamaïcains le faisaient bien avant la naissance de la reine adolescente.

Supposons que tout ce que nous avons mangé en grandissant était du poulet jerk.

Seulement pour le dîner, en fait. Pour le petit déjeuner, nous avons eu le plat national jamaïcain, ackee et poisson salé, avec des plantains frits et des boulettes frites. Pour le déjeuner, ragoût de queue de bœuf sur du riz et des petits pois aux fruits à pain. Comme collation, nous aurions une galette jamaïcaine avec du pain au cacao. Puis, et seulement à ce moment-là, avons-nous eu du poulet jerk servi avec du callaloo cuit à la vapeur, des bananes vertes bouillies, des pommes de terre irlandaises et des ignames, un côté de jus de canne à sucre fraîchement pressé et un gâteau à l'ananas et au rhum à l'envers, fait avec des ananas expédiés directement de la patrie, pour le dessert.

Ou nous avons eu des pâtes. C'était un tossup.


Voir la vidéo: JE MEMBROUILLE AVEC DES QUEBECOIS France VS Quebec